Jean-Paul Schmitt

INTÉRIEUR CAFÉ VII (2018)

45,7x35 in ~ Peinture, Huile


3 600,00 € Acheter sur Artmajeur

Griffe. Grince. Grise. Le crayon sur le papier ça fait du blanc et de la lumière.
Les débats sont passionnés autour des tables luisantes. Je sais l’arôme de café de ce lieu en bout de place. Je sais la couleur de ses alcools bruns, rouges et dorés. Je sais les ruisseaux clairs qui coulent le soir de ses vieilles appliques. Je sais les accrochages trop serrés des tableaux laissés là par des peintres oubliés. Je sais la jeunesse qui fume sur la terrasse, insoucieuse des maîtres. Je sais le regard nostalgique et figé de Saint Exupéry qui veille sur elle.
Griffe. Grince. Grise. Le crayon sur le papier ça fait du blanc et de la lumière.
Une belle dubitative écoute les tentatives de réfection du vieux monde en buvant du chocolat. Un patron bourru griffonne des secrets au dos d’une facture. Je sais que l’ombre de Truphémus, bribe évanescente, veille encore dans la petite salle à côté.
Griffe. Grince. Grise. Le crayon sur le papier ça fait du blanc et de la lumière.
Un peintre est mort et son fantôme me hante. D’antiques mémoires se noient dans le brouhaha des discussions éteintes. Engourdi, je rêve de couleurs impossibles.
Griffe. Grince. Grise. Le crayon sur le papier ça fait du blanc et de la lumière.



--------------------------------------

Ce texte a été écrit en rebond à partir de l'oeuvre peinte, à la façon d'une chanson où la peinture serait la musique et les mots seraient les paroles. Depuis plusieurs année, ces textes sont rassemblés et édités.

L'oeuvre fait partie d'une série "CAFÉS" qui compte 31 toiles au 28 décembre 2019. Il s'agit de scènes de genre avec échange entre plusieurs personnages.
Elle s'inspire de l'intérieur du café Bellecour à Lyon où Truphémus que j'admire venait prendre son habituelle place.

Ajouté le

Créé avec Artmajeur