web analytics

Posts Tagged ‘Jean-Paul Schmitt’

Étude 4 pour CAFÉ XVII

Étude 4 pour CAFÉ XVII

Étude 4 – fusain sur papier format raisin pour CAFÉ XVII


Étude 3 pour « CAFÉ XVII »

Étude 3 pour CAFÉ XVII – fusain sur papier format raisin – mai 2019  


Étude 2 pour CAFÉ XVII

Étude 2 pour CAFÉ XVII – fusain sur papier format raisin – mai 2019


Étude au fusain pour café XVII

Étude au fusain pour café XVII

Étude 1 pour CAFÉ XVII – fusain sur papier format raisin – mai 2019  


Café XVI

Café XVI

Café XVI (Castel café à Paris) – huile au couteau sur toile 116×89 cm – avril 2019 Elle est immobile à l’entrée du grand café, hésitante et songeuse, cherchant le visage de celui qui l’attend depuis les jours sans âge quand le temps n’était pas celui que l’on a fait. Les lampes dessinent au plafond […]


Régates 9

Régates 9

Régates 9 – acrylique au couteau sur toile 65×46 cm – 2019 Barrer les yeux fixés sur l’invisible, l’écoute souquée dans le grand vent des ailleurs et sentir la joie terrible gonfler les grandes voiles. Là-bas sont des jours d’un blanc infini. Là-bas le temps évanoui noue les amours dans un présent éternel.


Régates 8

Régates 8

Régates 8 – acrylique au couteau sur toile 46×65 cm – 2019 Les longs voiliers déchirent la mer Rivage d’enfance verte coupé par des ciseaux de toile Dans les grincements des mâts les pas feutrés des loups me font pleurer


Régates 7

Régates 7

Régates 7– acrylique au couteau sur toile 81×54 cm – 2019 Aux collines d’ocre vespérale s’accroche le chant des conquérants d’impossibles lointains. Le vent des grands ailleurs dans les gréements anciens porte leurs souvenirs jusqu’aux rivages proches. Là leurs voix s’enroulent assourdies dans des brumes que le crépuscule colore de grenat jusques aux barques d’or […]


Régates 6 (Barque de pécheur échouée)

Régates 6 (Barque de pécheur échouée)

Régates 6– acrylique au couteau sur toile 81×54 cm – 2019   Encore une fois l’aube a posé sur l’eau des roses. J’entends au loin la mélopée des grands voiliers. La barque creusée par le sel des marées craque. Bercée par la fin du ressac, elle gémit un psaume sourd. Le sable sous elle s’écoule […]


CAFÉ XV (Le Hibou à Paris)

CAFÉ XV (Le Hibou à Paris)

Café XV (Le Hibou à Paris) – huile au couteau sur toile 116×89 cm – février 2019 C’était tout à côté du théâtre de l’Odéon. Le temps était à la bise. J’avais traversé le jardin du Luxembourg en cherchant le regard des passantes pour l’accrocher aux banches frigorifiées des hauts arbres. Les statues de pierre […]


Causse de Blandas 4

Causse de Blandas 4

Causse de Blandas 4 – encre sur carnet – janvier 2019   Tout près du menhir de la Trivalle montent des mélopées chtoniques…  


Causse de Blandas 3

Causse de Blandas 3

Causse de Blandas 3 – encre sur carnet – janvier 2019 Ciel noir sur le causse Que la nuit endosse La neige colle à l’Aigoual  


Causse de Blandas 2

Causse de Blandas 2

  Causse de Blandas 2 – encre sur carnet – janvier 2019   Le gîte du Revel pose ses bâtisses sur la colline. Du zendo montent des chants et des ondes lumineuses. Kanzeon na mu butsu io…  


Causse de Blandas 1

Causse de Blandas 1

Causse de Blandas 1 – étude à l’aquarelle sur carnet – janvier 2019   Les arbres du causse sont rares et étrangement sauvages. Ils rêvent d’ailleurs et de terres grasses.


Paysage d’automne

Paysage d'automne

Paysage d’Automne (entre Saint Martin en Haut et Mornant) – huile au couteau sur toile 90×90 cm – 2019 L’automne dessine au loin les montagnes comme ma mémoire croque les années passées. Givre clair des chevelures de l’enfance. La blondeur des aulnes m’accompagne vers l’hiver. Les crépuscules sacrés envahissent les chemins qui mènent à l’avant […]


Intérieur II (chez le peintre)

Intérieur II (chez le peintre)

Intérieur II (chez le peintre) – huile au couteau sur toile 65×50 cm – janvier 2019 Parfum des roses dans les jardins oubliés d’Ispahan Source des grands débuts dans l’air bleu et les prés Larmes de lumière dans les soies Fragrances


Intérieur I (À la rose)

Intérieur I (À la rose)

Intérieur I (À la rose) – huile au couteau sur toile 30×30 cm – janvier 2019   La lumière sur les choses dessine le Mystère. Évanescence. À peine entrevu les roses et les dix milles choses et vous ma belle et moi qui peins des rêves tout s’évanouit si vite et retourne dans l’invisible pureté […]


Régates 5 (en hommage à Pablo Picasso période rose)

Régates 5 (en hommage à Pablo Picasso période rose)

Régates 5 – huile au couteau sur toile 61×33 cm – janvier 2019 Le vent s’est tu Reste le souvenir des longs sanglots d’or rose sur la mer Reste le balancement Restent les pas lents des utérus marins qui bercent l’avant du temps et les étraves Reste le chant froissé des voiles qu’on affale Reste […]


Régates 4

Régates 4

Régates 4 – huile au couteau sur toile 61×33 cm – 2019   J’ai abordé l’île où viennent mourir les jours D’étranges lumières y fleurissent dans les nuits et le souffle du vent Là J’ai vu brûler des feux noirs J’ai fait des rêves de suie enroulé dans des tourmentins mouillés J’ai goûté le sel […]


Régates 3

Régates 3

Régates 3– acrylique au couteau sur toile 92×60 cm – 2018   Voici venir les grands orants penchés qui invoquent le vent divin. Il pleut des rêves dans mon âme. Frais et mouillés comme l’aube sur la mer. Je suis l’enfant que les eaux bercent. Les antiques chants se mêlent de brume et d’oubli. Aux […]


Régates 2

Régates 2

Régates 2– huile sur toile 41×27 cm – 2018   Dans des creux de mer perdus Oiseaux éperdus Aux ailes tendues  


Régates 1

Régates 1

Régates 1– huile sur toile 46×33 cm – 2018   Dernière régate. Sous l’étrave, ultimes froissements de la mer qui se fend, vagues versées au vent venu du ponant. Fin de l’esprit fou qui siffle dans les haubans. Déjà le monde est oblique. J’entends en moi battre le temps. Son tambour chamanique tape ma tête […]


CAFÉ XIV (Amsterdam Niuwezidjde)

CAFÉ XIV (Amsterdam Niuwezidjde)

Café XIV (Amsterdam Niuwezidjde) – huile au couteau sur toile 116×89 cm – décembre 2018   Quand le soleil d’hiver pose des ombres pâles sur les pavés de la place j’allonge parfois mon âme et la laisse se reposer. Calme comme la lumière du jour. Le temps alors tisse une de ces toiles dont on […]


Sanguine croquante

Sanguine croquante

Sanguine – croquis de novembre 2018   Sang sur la peau tendre Le soir sur toi va s’étendre Pourquoi me défendre