web analytics

Blog

Dessert au jardin

 Dessert au jardin (Hommage à Louis Montagné) – Acrylique sur toile 30×30 cm – octobre 2018 Mon enfance pose dans le jardin ses ombres bleues et nappe de clair ma mémoire. J’entends ses chants mystérieux. Des femmes remplissent les corbeilles de raisins sucrés et de rêves mousseux. Aujourd’hui encore, sur les herbes balançoires, je regarde les mêmes libellules ponctuer mon histoire d’incroyables virgules. Déjà je savais que l’aimée aurait de l’or dans ses cheveux, des mains longues et douces, des fruits fermes et doux, un parfum plus ample que celui des seins de ma mère. Et le sourire éclatant des statues immortelles.Dessert au jardin (Hommage à Louis Montagné) – Acrylique sur toile 30×30 cm – octobre 2018

Mon enfance pose dans le jardin ses ombres bleues et nappe de clair ma mémoire. J’entends ses chants mystérieux. Des femmes remplissent les corbeilles de raisins sucrés et de rêves mousseux.

Aujourd’hui encore, sur les herbes balançoires, je regarde les mêmes libellules ponctuer mon histoire d’incroyables virgules.

Déjà je savais que l’aimée aurait de l’or dans ses cheveux, des mains longues et douces, des fruits fermes et doux, un parfum plus ample que celui des seins de ma mère.

Et le sourire éclatant des statues immortelles.

Sur un chemin sacré

Anne sur le chemin à St Honorat - acrylique 30x30 - septembre 2018 - 300 €Anne sur le chemin à St Honorat – acrylique sur toile 30×30 cm – 2018

Où mènent tes pas

Vers quel univers gorgé de joie

Vers quelle ivresse sage

Vers quel Éden où ressuscité je t’attends

J’entends déjà crisser le sable que les meules du Temps ont écrasé avant que je ne sois

Le vent revient déjà aux arbres clairs et mon âme entend à nouveau ta voix d’autrefois sur le chemin où je suis né

 

La discussion de Cordes

Discussion à Cordes– acrylique sur toile 30×30 cm – 2018

Ils écrivent en blanc dans le livre des sorts

Au bois creux adossés ils rêvent des ailleurs

Les noeuds de leurs doigts engourdis comptent les heures

Étranges sont les mots aux bords des longues morts

Discussion de Cordes - acrylique 30x30 cm - septembre 2018 - 300 €

Café XIII (À Tower Hamlets)

Café XIII (Tower Hamlets) - huile au couteau sur toile 116x89 cm - août 2018 - 2200 €

Café XIII (Tower Hamlets) – huile au couteau sur toile 116×89 cm – août 2018

Prendre un verre avec toi dans Tower Hamlets.

Ensemble boire à pleines lèvres du rouge vieilli en fûts d’âme. Peindre le monde avec des mots. Écouter le silence entre les infimes qui bruissent. Souriants, laisser s’évanouir les ultimes bulles de nos verres. Voir au dehors le soleil quand il assourdit le va et vient des rues. Écouter le temps s’égoutter aux robinets du bar. Se regarder, se dire et se donner au présent pendant que les notes ultimes s’écrasent sur le zinc.

Prendre un verre avec toi dans Tower Hamlets.

 

Sélestat aux tournesols

Sélestat aux tournesols - acrylique au couteau 90x90 cm - juillet 2018 2200 €

Sélestat aux tournesols – acrylique au couteau sur toile 90×90 cm – juillet 2018

Prières dans le ciel d’été

Hautes pierres

Voix de ténor

Grand Te Deum des fleurs dorées

Le dieu anthropomorphe et d’or se rit des suppliques sacrées venues des vivants qui s’ignorent

 

Dans tes cheveux couleur de blé se cachent ma vie et ma mort

Sélestat aux tournesols – détail

Sélestat aux tournesols détail 1

Bosquets (détail de « Sélestat aux tournesols ») – acrylique au couteau – juillet 2018

Vous

Bosquets, rochers, lumières du ciel, vous êtes les ivresses de la vie vraie.

Nous

fous en d’errantes identités – Personne ou Polyphème – osons vous dénier l’émotion.

 

Tournesols

Sélestat aux tournesols détail 2Tournesols (détail de « Sélestat aux tournesols ») – acrylique au couteau sur toile 90×90 cm – juillet 2018

 

Sur les terres de juillet j’ai laissé les grands bleuets mordre à belles dents les blés

Tournesol et tournecoeur

Cœur ouvert et mordoré les grands-soleils ont dressé la table au festin sacré

Tournesol et tournecoeur

Et mon âme a chaviré

 

Café XII (Avignon Pie Kafé)

Café XII (Avignon Pie Kafé) – juillet 2018 – huile au couteau sur toile – 30×30 cm

Dans l’ombre de la salle de café deux femmes.

Parlent-elles d’amour ? Des enfances mortes ? Du silence insupportable de l’homme ?

Dehors les troupes caracolent. Elles font l’article à la ville et moquent ses remparts.

Ici, l’air parfumé de bière et de café froid vibre à peine. Les voix sont tendres. Fines comme la tristesse. La lumière pose des nappes épaisses sur les tables désertes et cire le dossier des chaises avec un reste de soleil.

Caché derrière mes rêves, j’attends le temps des moissons improbables.

 

Saint Martin XXX (Chemin de la Sablière)

Saint Martin XXX (Chemin de la Sablière) - huile au couteau sur toile 80x120 cm - juillet 2018 - 2200 €

Saint Martin XXX (Chemin de la Sablière) – juillet 2018 – huile au couteau sur toile – 80×120 cm

Les cyprès ont une beauté toscane et pure

J’ai fardé les lèvres du ciel de rouge mûr

Les chemins sauvages sont les odes ligures que les mondes anciens offrent aux dieux obscurs

J’ai fardé les lèvres du ciel de rouge mûr

Les cyprès ont une beauté toscane et pure

Café XI (Place des Lices)

Café XI - Acrylique au couteau sur toile 46x38 cm - 2018 - 650 €

Café XI (Place des Lices) – juillet 2018 – acrylique au couteau sur toile 46×38 cm

 

Pétales de lumière sur le sable au pied des platanes

Nappe parme des ombres en résille

Verre embué de vin frais

 

Dieu bringuebale paisible et sonore dans ma torpeur picturale

 

Sur la place des Lices qui joue sa comédie estivale

Pointilleux

Signac peint