web analytics

Intérieur café IV

Intérieur café IV – Huile au couteau sur toile 116×89 cm – juin 2017

 

Les mots aux murs murmurent un chant de phrases folles. Le vieux vent est plein de lettres pauvres et de graphes bleus.

Aux terrasses de lumière le temps accroche ses lambeaux. La vie tranquillement ivre se joue des guerres qui grondent. Au midi, dans le feu d’été des bars de la Croix-Rousse, le monde est refait, tricoté à l’envers, cousu à l’endroit dans l’étrange résille des jours.

Je trinque à la mort douce et aux amants éperdus qui dorment dans mon livre.

Je trinque à la gloire des Voraces.

Dieu se noie dans un verre de communard.

Leave a Reply