web analytics

Femme à la fourrure

« Femme à la fourrure » – 27×20 cm – eau forte et aquatinte – encre sépia – mars 2017

 

Dans la fourrure frôlée

Tes tendresses

Tièdes et tendues

En courbes cachées

M’émeuvent

Tes jambes au grain soyeux gravent les sentiers longs et joyeux qui mènent à la Genèse

Dans tes Ténèbres

Je songe à l’abîme

Je plonge

Dans l’humide du monde qui nait

« וְהָאָרֶץ, הָיְתָה תֹהוּ וָבֹהוּ, וְחֹשֶׁךְ, עַל-פְּנֵי תְהוֹם; וְרוּחַ

 אֱלֹהִים, מְרַחֶפֶת עַל-פְּנֵי הַמָּיִם. »

« Or la terre n’était que solitude et chaos; des ténèbres couvraient la face de l’abîme,

et le souffle de Dieu planait à la surface des eaux. »

Genèse 1

Leave a Reply