web analytics

Intérieur café I

 

Intérieur café I – Huile au couteau sur toile 116×89 cm – février 2017

Badaud je suis.

Un badaud éternel qui flâne et flotte dans les fumées et les parfums

d’alcool.

Un badaud qui enroule son spleen autour des mots.

Un badaud mélomane amoureux de paroles inaudibles ; celles qui flûtent l’air, qui murmurent et bondissent sur les murs, les planchers, les tables et les verres.

Badaud je suis.

Un badaud engourdi de bonheur sur une banquette de skaï brun, dans la brume bourdonnante d’un café où l’on refait le monde.

Où l’on noie

l’ombre

des angoisses

dans une tasse

de jus noir.

Leave a Reply