web analytics

Académiencre 5

Académiencre 5 – encre sur papier bis 23×23 cm – février 2017

 

Quand le sable caresse les corps dénudés

Quand brunes les chairs chantent le ciel et l’été

L’air léger se tend d’éternité

Sur les draps clairs du temps

Se pose le parfum

Étrange

Des mémoires enfuies

Les longues ombres des femmes font procession

Pour célébrer mes Fêtes-Dieu et mes moissons

Leave a Reply