web analytics

Yves d’Anilhac

Yves d'Anilhac - acrylique sur papier marouflé sur bois 63x48 cm - 2011Yves d’Anilhac – acrylique sur papier marouflé sur bois  63×48 cm – 2011

C’était il y a sept ans. Yves dit Bill vient de se cacher, farceur, sous la terre sonore du Méjean.

« Yves en a septante.

Ses cheveux sont blancs sur le blanc du ciel caussenard. Sa peau a la teinte rouillée des arbres d’octobre, vers La Malène. Sous sa visière US, ses yeux clairs cachent des milliers de vies. De grandes plaines avec des routes qui filent vers un horizon à jamais rêvé s’y cachent. Son regard caresse puis, sans prévenir, lance une dague. Son rire sonne et claque comme les pierres sur les chemins rouges du Méjean quand Christian le berger les heurte de sa canne. Ses bras ont les nœuds des bois de buis, mais sa passion d’adolescent court encore et toujours en torrent jusqu’au Tarn.

Guerrier au repos, il vous accueille en frère d’armes et enfouit ses coups de gueule au cœur d’un bouquet de fleurs qu’il offre à l’ami comme un amant à sa belle.

Simplement. »

 

Leave a Reply