web analytics

Rêverie sur une terrasse à Lyon (diptyque I)

Rêverie sur une terrasse à Lyon (diptyque 1)Rêverie sur une terrasse à Lyon (diptyque I) – septembre 2016 – huile au couteau sur toile 130×97 cm

 

Dessiner les heures quand l’aube déjà se meurt. Sur les tempes du temps, voir blanchir la brume et la ville aux lumières pâles flécher le ciel, les montagnes s’éloigner, la nuit se glisser dans les soupiraux au creux des rues.

Où vont les âges étranges et les chants du silence ? Où, les voyages superbes et les rêves nonchalants ? Où, les barques d’Érèbe lassées de leurs amarres ? Où, les villes d’hyacinthe et d’or ? Où, les grandes marées et les adolescences perverses ? Où, les heures froissées du vent quand les ténèbres se cachent ? Où, les abîmes du mystère quand sur la terre on se penche et que l’ébène se fend ?

Enfin dessiner l’amante des siècles qui vient du fond immense.

 

Leave a Reply