web analytics

Saint Martin XX (Rochefort)

Saint Martin XX (Rochefort) - huile sur toile 80x80 cm - 1600 €
Saint Martin XX (Rochefort) – Huile sur toile 80×80 cm – septembre 2015

 

Rochefort veille sur la plaine, sentinelle du Temps.

De son autel, j’entendais autrefois monter des lamentos.

J’avais vécu sous le donjon des heures funèbres et des étreintes superbes. Dans le creux de la nuit, les flèches du feu claquaient et déchiraient nos armures. L’Amante cousait des étoiles dans le ciel avec le fil ténu de sa voix pendant que je pleurais sur les avenirs interdits.

J’avais laissé tous les avants se dissoudre, et l’azur impossible, et les mots anciens, et les rires d’enfant. J’avais laissé les esprits courir en hurlant sur les Monts. Je vomissais sur les prêches et les évangiles. J’avais brûlé les petits savoirs, tous les avoirs, tous les grimoires et les mémoires et les poèmes.

Quand à l’heure du désespoir j’ai vu l’aurore aux doigts rosés caresser le ventre des Alpes, l’espace soudain s’est teinté de rouge et l’herbe de feu : l’Amante chantait sur le chemin. Sa voix venait du crépuscule de l’aube pour accoucher du monde.

J’ai tissé ses cheveux à jamais dans les herbes blondes et folles.

Aujourd’hui, les Évangiles ont parfois une majuscule. Je continue à vomir les prêches et les rites, les processions et leurs encensoirs, les cardinaux et les mitrés, mais il m’arrive d’aimer l’humilité des chapelles.

Rochefort veille en moi, sentinelle du Temps.

 

One Response to “Saint Martin XX (Rochefort)”

  1. aeberli x dit :

    tant de souvenirs brulants en accord avec ce ciel , en te lisant …je l’ai entendu chanter bises à vous deux et à bientôt S&X

Leave a Reply