web analytics

Yannis souriant

Yannis souriant – huile sur toile 80×80 cm – février 2015.

Au salon clair il regarde l’enfance. Elle a les couleurs des lointains qu’on sait heureux. Elle a le moelleux des lits bleus.

Un parfum de fruits fait des volutes dans la fuite du temps.

Il déjoue le flux frêle des jours. Il se dégage des images trop sages. Sa paresse est le gage donné aux ans qui ravagent.

Il rit des ogres et du noir.

Les fous ont perdu leurs bottes de sept lieues. Ils vont désormais les pieds nus, oublieux des jadis, gourmands des instants qu’ils volent au présent.

Dans le silence, même les fleurs s’effacent. Ne demeure que la joie lucide quand tout autour sans arrêt roule et s’écoule.

Leave a Reply