web analytics

Fleurs folles à la Sablière

Huile sur toile 30×30 cm – mai 2014

Dans l’herbe des âmes folles, à l’ombre solaire où se fissurent les assurances, où les questions croissent dans le roc sonore, où rôdent encore les morts inachevées d’alors, où s’enlacent les blanches amours quand, rageur, l’âge a rayé leurs chairs et pâli leurs yeux, quand le dieu caché crie sa faim, quand grouillent les mots sans cesse retournés, tandis qu’aux arrières le monde brûle, sous la souche desséchée je refleurirai.

J’irai sans conscience, fou, avide du vide qui dort entre les trames des lins mêler mes couleurs à la musique des terres.

Les parfums ne seront plus odorants. La musique ne sera plus sonore. La lumière n’aura plus le goût sucré du matin ni le brun clair de la nuit. Le vide sera plein et mes questions seront nuages. Je rirai avec les dieux quand j’entendrai les prières et les mantras. Je serai le vent qui caresse ta peau.

Coupe-moi au ras du sol pour que craque mon écorce et naissent les heures.

Leave a Reply