web analytics

Le pavillon bleu

Aquarelle de voyage

Le Pavillon bleu à Cambo les Bains – aquarelle de voyage sur papier 180g 32×24 cm – mars 2014

Les palmiers sont encore dans leur chemise de nuit, pâles fantômes en robe d’hiver. Dans quelques jours les jardiniers avec leur nacelle viendront les ressusciter.

Un dieu guerrier plante ses dards frais dans l’écorce sombre des arbres chauves du bois sacré.

Des touffes d’azalées posent du rose à lèvres sur le gazon humide et ras du parc.

Tout près des thermes, une étrange pagode, folie fichée en terre basque, a mis ses chapeaux orientaux au cœur de la palmeraie ; décoration lapis-lazuli moqueuse épinglée au revers du traditionnel veston basque ; lac de tuiles vernissées brillant sur la partition matinale des montagnes ; point d’orgue inattendu au milieu d’une aria ; coiffure annamite en déni de béret ; trahison des fins colombages rouges et verts sur les murs d’albe du village.

Et Dieu pourtant quelle élégance ! Quel calme ! Quelle nonchalance ! Quelles rêveries ici suggérées !…

Dans le ciel des songes vont les jonques du temps. Elles naviguent au hasard des courants. L’air de mars est doux et me mène au gré de ses souffles :

« Comme les nuages qui se forment, demeurent un instant et se fondent à nouveau dans le vide du ciel, les pensées surgissent, persistent un instant et replongent dans le vide de l’esprit. En réalité, il ne s’est rien passé. » – Dilgo Khyentsé Rinpoché

One Response to “Le pavillon bleu”

  1. FastMaximo dit :

    I have noticed you don’t monetize your site, don’t waste your traffic, you can earn additional bucks every month because
    you’ve got high quality content. If you want
    to know how to make extra bucks, search for: best adsense alternative Boorfe’s tips

Leave a Reply