web analytics

L’hiver est au bois

Acrylique sur toile – 61×46 cm – février 2013

L’hiver est au bois frais, lumineux. Le soleil dessine des sourires pâles sur le sentier oublié. Le givre est aux branches, dentelle de mariée prise dans les épines. Des soupirs d’adolescentes montent en brume des sous-bois. Tendres et nostalgiques froidures.

Où sont allés mes désespoirs ? Écrirais-je encore avec mon sang des lettres d’amour sans réponse ?

La neige est un drap que je ne tacherai plus autrement qu’avec des pinceaux bleus.

Où sont les résurrections et les cantiques sous les voûtes romanes ?

Lentement, je remonte de l’ombre. Le jour vient. Inhabituelle renaissance. Je supplie que l’on me touche encore, loin des « Noli me tangere ! » qui montent du tombeau.

Où jouir du parfum des épousailles ?

Accroché à mon trouble, je me noie dans l’azur en fredonnant un refrain oublié.

Leave a Reply