web analytics

Le pré blanc

Huile sur toile  – 40×30 cm – février 2013

Les flacons sont bleus, les flocons sont blancs. Lesquels font semblant ?

Jusqu’à la mi-carême, aux uns la couleur crème, aux autres l’indigo parbleu !…

Les flacons sont bleus, les flocons sont blancs. Lesquels font semblant ?

La baie de mon antre ouvre sur l’hiver. J’entre ouvre la verrière. Les verres sur l’étagère persévèrent. Le pré prie que le printemps parvienne.

Les flacons sont bleus, les flocons sont blancs. Lesquels font semblant ?

J’annone à none un Te Deum pour célébrer l’immaculée conception des prés montrés.

Les flacons sont bleus, les flocons sont blancs. Lesquels font semblant ?

Je rêve de paradis à foin, de vaches sacrées. Je déjeune sur l’herbe avec Manet. Pourquoi les taies parent d’opale le pré ? Pourquoi l’été paraît d’or pâle de loin ?

Les flacons sont bleus, les flocons sont blancs. Lesquels font semblant ?

Je trempe mon pinceau dans le lait et, comme d’autres font chabrot, je tartine tantine une toile d’art et, niais, je file.

Les flacons sont bleus, les flocons sont blancs. Lesquels font semblant ?

Leave a Reply