web analytics

Chez le patti II

Étude – Acrylique et fusain sur papier format raisin – juin 2012

Sieur Désordre d’hier épouse Poussière.

Les ans ont jeté leur farine bise sur leurs têtes grises en sortie d’église.

Mariage heureux. Hourras chaleureux. Immobiles noces en tracteur-carosse à capot cyclope et odeur de clopes.

La valse arrêtée des châssis de verre garde des clartés de blitz et de guerre. La noce aux abris a mis des habits qu’on voyait naguère du temps de mon père. Les futs à l’affut d’un s’en va-t-en vers, poète à charbon d’un vert mirliton, rouillent et persévèrent. Où est l’enragé, gai rangeur de grange aux couleurs étranges qui mène la transe ?

Tout est à l’arrêt, même les regrets.

Reste la lumière qui coule et s’étale couleur jarretière grisée et jaunie  en cérémonie pour figer le bal.

Leave a Reply