web analytics

BD au café. Olé!

Aquarelles au café sur mon carnet de voyage – Cadaqués – août 2011

J’assemble mes aquarelles au café au lait et je les colle – vignettes sépia – à la manière du philatéliste que j’étais enfant.

Quand je range mes timbres dans de beaux classeurs glacés, je note au crayon maladroit les histoires qui se mettent à courir en moi.

Chaque vignette a des parfums d’ailleurs exotiques et sucrés. Chaque timbre témoigne de pays forcément étranges, éloignés de mon village lorrain et donc aux confins du monde.

J’aime faire se côtoyer les pays en fonction des images et de leurs couleurs et je crée ainsi, à chaque fois, une cartographie nouvelle, une géographie inouïe. Cartes au trésor connues de moi seul. Cartes de contrées inaccessibles à tout autre. Cartes incessibles d’expositions universelles et magiques.

J’assemble des vignettes et je rêve. Je rêve, enfant que je suis et qui croque déjà, sans le savoir, sa descendance. Je croque la vie qui va devant moi avec au palais le goût délicieux du miel et du café.

Leave a Reply