web analytics

Rouge baiser…

Aquarelle sur mon carnet de voyage – Cadaqués – août 2011

Ils gardent la crique que je croque de rouge. Ils ont délaissé leur parasol fatigué. Figés autant que la roche qui plonge – inlassable glissade – dans la Méditerranée, ils vident leur yeux dans Cadaqués la blanche. Fixement. Seule l’ombrelle vacille encore dans la brise de mer.

Abritée sous un chapeau qui fut blanc, elle revoit les ailleurs perdus. Enfoncé, solitaire, dans un songe ouaté que les vagues rythment à peine, il enserre son ventre gonflé d’orgueils défunts.

Sous la cendre des pensées lasses, derrière le rideau brûlé des paupières fripées, le soleil laisse une tache rouge comme un reste de brasier éteint. Rouge à lèvres déteint. Rouge baiser. Rouge bronzé…

Le sang qui sourd du sable dévoile la solitude et les amours passées qu’ils se volent réciproquement.

Leave a Reply