web analytics

Le chat de Dali.

Encre sur mon carnet de voyage – Cadaqués – Août 2011

Le chat dans la barque de Dali fait son lit, malin et tapi

Le ciel sans étoiles est sa voile et ses poils s’écaillent

De tortue


Avec de l’encre et de l’eau je l’endors à demi.

Ses moustaches salvatofrissonnent. Il se rêve en tenue de Gala dégustant à babines fardées un canapé garni

De souris.


Devant la barque pourrie de la maison du génie,

Les rats photographient les mamies roses qui posent leurs fesses en détresse sur le plat bord usé par les larmes séchées de la mer.

2 Responses to “Le chat de Dali.”

  1. Merci Jean-Paul pour cette visite à Cadaquès, par ton intermédiaire on vie l’aventure de cette belle ville (je n’y suis jamais allé, mais un jour peut-être) et la légende de Salvadore Dali, que tu traduis sur tes carnets avec l’encre et le café aussi. Comme toujours tes textes sont plus que ça, c’est de la poésie en prose. Bravo et à bientôt 😉

    • jeanpaulschmitt dit :

      Merci Jean-Marc pour tes commentaires. N’hésite pas à t’exprimer (en + ou en – car les critiques sont aussi une source d’enrichissement).
      À bientôt
      Jean-Paul

Leave a Reply