web analytics

Dans le parc de Marc III

Acrylique sur toile – 100×81 cm – août 2011

Les chemins du parc sont les traces que les humains laissent au flair des hordes divines qui chassent au grand jour. Le souffle de la meute angélique fait frissonner les feuilles. Le vent est d’extase. Les morsures sont solaires. Je devine le rire de Dieu dans l’éclat du ciel blanc.
J’accroche du vert à ma toile en maudissant les nuages qui passent et je reste attaché, le foie dévoré d’oser arracher la lumière aux cieux.

5 Responses to “Dans le parc de Marc III”

  1. administrateur dit :

    Je vous trouve beaucoup de talent… que ce soit dans l’écriture comme dans vos peintures…

    Une phrase a retenu mon attention…

    J’accroche du vert à ma toile en maudissant les nuages qui passent et je reste attaché, le foie dévoré d’oser arracher la lumière aux cieux.

    Magnifique…

  2. Myriam dit :

    Je vous trouve beaucoup de talent… que ce soit dans l’écriture comme dans vos peintures…

    Une phrase a retenu mon attention…

    J’accroche du vert à ma toile en maudissant les nuages qui passent et je reste attaché, le foie dévoré d’oser arracher la lumière aux cieux.

    Magnifique…

  3. Mathilde dit :

    tres beau site et beau tableau

  4. Myriam dit :

    Je vous trouve beaucoup de talent… que ce soit dans l’écriture comme dans vos peintures…

    Une phrase a retenu mon attention…

    J’accroche du vert à ma toile en maudissant les nuages qui passent et je reste attaché, le foie dévoré d’oser arracher la lumière aux cieux.

    Magnifique…

Leave a Reply